De gigantesques forêts urbaines vont voir le jour à Paris

On le sait depuis plusieurs années : la ville doit s’adapter aux enjeux environnementaux. Le défi d’aujourd’hui pour les communes ? Repenser leur urbanisation, y insuffler un peu plus d’air pur pour préserver nos poumons. C’est dans cette optique que plusieurs forêts urbaines vont bientôt voir le jour dans la capitale…et ce n’est pas de la science-fiction !

300 îlots de fraîcheur d’ici 2030

Bonne nouvelle : au cœur du Plan Climat de Paris, on trouve notamment la création de 300 îlots de fraîcheur …dont les fameuses forêts urbaines ! L’idée ? Planter près de 170 000 arbres qui permettront non seulement de faire baisser la température de la capitale – grâce à l’évapotranspiration et aux nombreuses zones ombragées qu’ils auront créé – mais également de capter les polluants présents dans l’air, d’améliorer l’infiltration de l’eau et de favoriser la biodiversité.

2 forêts urbaines…

A la différence des parcs, les forêts urbaines sont des espaces naturels et préservés où se développent, par eux-mêmes, des écosystèmes complets et vivants. Paris accueillera bientôt sa première forêt urbaine Place de la Catalogne, dans le 14e, suivie de près par une seconde forêt de 35 000 m2, qui remplacera une ancienne gare désaffectée de la Petite Ceinture et s’étendra du cours de Vincennes à la rue Volga (20e).
Et des dizaines de micro-forêts !

Pour faire advenir un Paris « ville jardin », une dizaine de micro-forêts remplaceront le béton dans les prochaines années. D’ici fin 2025, les Parisiens auront d’ailleurs le bonheur de voir pousser 800m2 de forêt Place du Colonel-Fabien !

Une de ces petites forêts pourrait même s’enraciner sur le parvis de l’Hôtel de Ville… un projet toujours à l’étude.

 

En Île-de-France, c’est le citoyen qui plante

Si tout cela vous donne envie de mettre les mains dans la terre, sachez que l’association boomforest.org replante des forêts avec l’aide des citoyens, en lieu et place de terrains délaissés. Les volontaires utilisent une technique japonaise – la méthode Miyawaki – pour créer de « mini forêts » et ça porte ses fruits ! Après Cergy-Pontoise et Nanterre, c’est dans le Val-de-Marne (Chevilly-Larue) que l’asso’ a commencé à planter.

A vos pelles… Prêts ? Partez !

 

Bons plans, sorties, événements et balades à vélo… Une fois par mois, Vélib’ vous fait découvrir la Métropole du Grand Paris autrement !